Your Opinion Counts!

Customer satisfaction is our highest priority, so we would like to invite you to take part in our customer survey.
Please take a moment to help us improve our processes and services.

Click here for the survey

Votre carrière chez INNOTECH : déposez votre candidature maintenant.

INNOTECH|Carrière

INNOTECH se repose volontiers sur ses collaboratrices et collaborateurs, dont la santé lui tient tout autant à cœur qu'à leurs propriétaires eux-mêmes.

 

Ainsi, des conférenciers de renom sont parfois invités pour parler de la thématique de l'équilibre entre vie privée et vie professionnelle, avec la devise « INNOTECH est (et mange) équilibré ». Une cuisine saine et régionale dans le restaurant d'entreprise a une importance capitale pour INNOTECH. L'après-midi, la salle dans la cave est utilisée en fonction des besoins pour des pilates, et le jeudi également pour partager une bière après le travail ; un entretien professionnel dans le propre bar de l'entreprise situé dans la cave, et conçu par le chef avec un grand souci du détail.

 

N'hésitez pas à adresser immédiatement votre candidature spontanée à job@innotech.at

Nos offres d'emploi actuelles vous intéressent ?

 

Envoyez-nous votre candidature ou bien tentez une candidature spontanée ! Nous avons hâte de faire votre connaissance !

Postes à pourvoir

Postes à pourvoir

À partir de quelle hauteur ai-je besoin d'un dispositif anti-chute ?

Le principe juridique est défini dans les § 7-10 et/ou le § 87 de l'ordonnance relative à la protection des ouvriers du bâtiment (BauV) et prescrit les dispositions de sécurité générales suivantes :

  • Pour les travaux sur des bâtiments de plus de 3 mètres
  • Pour les postes de travail à partir de 2 mètres
  • Pour les travaux sur des machines à partir de 1 mètre
  • Pour les postes de travail avec des ouvertures murales, des opérations stationnaires, des volées d'escalier, des plateformes et des machines stationnaires à partir de 1 mètre
  • Pour les postes de travail à proximité de surfaces d'eau à partir de 0 mètre
  • Pour les postes de travail destinés à la fabrication de plafonds d'étages ou de parois avec une vue sur le bord de chute à partir de 5 mètres
  • Pour des murs au-dessus de la tête, partant du plafond de l'étage, en vue de la fabrication de façades, de seuils et d'appuis de fenêtre maçonnés au-dessus de 7 mètres

Un acrotère existant fait office de dispositif anti-chute à partir de 1 mètre, pour des fenêtres au-dessus de 85 cm.

 

§ 87. (1) Pour des travaux sur des toits jusqu'à une hauteur de chute de 3 m, les dispositifs anti-chute, délimitations et dispositifs de protection différant du § 7 peuvent être absents dans la mesure où les travaux sont réalisés dans des conditions météorologiques favorables, ainsi que par des employés formés, expérimentés et physiquement aptes. Dans ce cas, il est également possible de se passer de la protection des employés avec un équipement de protection individuelle, sauf pour les travaux en bordure de toit et pour les travaux sur des toitures présentant une inclinaison supérieure à 45°.

Le § 7 al. 2 Z 1 reste inchangé. 

À partir de quelle hauteur ai-je besoin d'un dispositif anti-chute ?

Le principe juridique est défini dans les § 7-10 et/ou le § 87 de l'ordonnance relative à la protection des ouvriers du bâtiment (BauV) et prescrit les dispositions de sécurité générales suivantes :

  • Pour les travaux sur des bâtiments de plus de 3 mètres
  • Pour les postes de travail à partir de 2 mètres
  • Pour les travaux sur des machines à partir de 1 mètre
  • Pour les postes de travail avec des ouvertures murales, des opérations stationnaires, des volées d'escalier, des plateformes et des machines stationnaires à partir de 1 mètre
  • Pour les postes de travail à proximité de surfaces d'eau à partir de 0 mètre
  • Pour les postes de travail destinés à la fabrication de plafonds d'étages ou de parois avec une vue sur le bord de chute à partir de 5 mètres
  • Pour des murs au-dessus de la tête, partant du plafond de l'étage, en vue de la fabrication de façades, de seuils et d'appuis de fenêtre maçonnés au-dessus de 7 mètres

Un acrotère existant fait office de dispositif anti-chute à partir de 1 mètre, pour des fenêtres au-dessus de 85 cm.

 

§ 87. (1) Pour des travaux sur des toits jusqu'à une hauteur de chute de 3 m, les dispositifs anti-chute, délimitations et dispositifs de protection différant du § 7 peuvent être absents dans la mesure où les travaux sont réalisés dans des conditions météorologiques favorables, ainsi que par des employés formés, expérimentés et physiquement aptes. Dans ce cas, il est également possible de se passer de la protection des employés avec un équipement de protection individuelle, sauf pour les travaux en bordure de toit et pour les travaux sur des toitures présentant une inclinaison supérieure à 45°.

Le § 7 al. 2 Z 1 reste inchangé. 

À partir de quelle hauteur ai-je besoin d'un dispositif anti-chute ?

Le principe juridique est défini dans les § 7-10 et/ou le § 87 de l'ordonnance relative à la protection des ouvriers du bâtiment (BauV) et prescrit les dispositions de sécurité générales suivantes :

  • Pour les travaux sur des bâtiments de plus de 3 mètres
  • Pour les postes de travail à partir de 2 mètres
  • Pour les travaux sur des machines à partir de 1 mètre
  • Pour les postes de travail avec des ouvertures murales, des opérations stationnaires, des volées d'escalier, des plateformes et des machines stationnaires à partir de 1 mètre
  • Pour les postes de travail à proximité de surfaces d'eau à partir de 0 mètre
  • Pour les postes de travail destinés à la fabrication de plafonds d'étages ou de parois avec une vue sur le bord de chute à partir de 5 mètres
  • Pour des murs au-dessus de la tête, partant du plafond de l'étage, en vue de la fabrication de façades, de seuils et d'appuis de fenêtre maçonnés au-dessus de 7 mètres

Un acrotère existant fait office de dispositif anti-chute à partir de 1 mètre, pour des fenêtres au-dessus de 85 cm.

 

§ 87. (1) Pour des travaux sur des toits jusqu'à une hauteur de chute de 3 m, les dispositifs anti-chute, délimitations et dispositifs de protection différant du § 7 peuvent être absents dans la mesure où les travaux sont réalisés dans des conditions météorologiques favorables, ainsi que par des employés formés, expérimentés et physiquement aptes. Dans ce cas, il est également possible de se passer de la protection des employés avec un équipement de protection individuelle, sauf pour les travaux en bordure de toit et pour les travaux sur des toitures présentant une inclinaison supérieure à 45°.

Le § 7 al. 2 Z 1 reste inchangé. 

À partir de quelle hauteur ai-je besoin d'un dispositif anti-chute ?

Le principe juridique est défini dans les § 7-10 et/ou le § 87 de l'ordonnance relative à la protection des ouvriers du bâtiment (BauV) et prescrit les dispositions de sécurité générales suivantes :

  • Pour les travaux sur des bâtiments de plus de 3 mètres
  • Pour les postes de travail à partir de 2 mètres
  • Pour les travaux sur des machines à partir de 1 mètre
  • Pour les postes de travail avec des ouvertures murales, des opérations stationnaires, des volées d'escalier, des plateformes et des machines stationnaires à partir de 1 mètre
  • Pour les postes de travail à proximité de surfaces d'eau à partir de 0 mètre
  • Pour les postes de travail destinés à la fabrication de plafonds d'étages ou de parois avec une vue sur le bord de chute à partir de 5 mètres
  • Pour des murs au-dessus de la tête, partant du plafond de l'étage, en vue de la fabrication de façades, de seuils et d'appuis de fenêtre maçonnés au-dessus de 7 mètres

Un acrotère existant fait office de dispositif anti-chute à partir de 1 mètre, pour des fenêtres au-dessus de 85 cm.

 

§ 87. (1) Pour des travaux sur des toits jusqu'à une hauteur de chute de 3 m, les dispositifs anti-chute, délimitations et dispositifs de protection différant du § 7 peuvent être absents dans la mesure où les travaux sont réalisés dans des conditions météorologiques favorables, ainsi que par des employés formés, expérimentés et physiquement aptes. Dans ce cas, il est également possible de se passer de la protection des employés avec un équipement de protection individuelle, sauf pour les travaux en bordure de toit et pour les travaux sur des toitures présentant une inclinaison supérieure à 45°.

Le § 7 al. 2 Z 1 reste inchangé. 

À partir de quelle hauteur ai-je besoin d'un dispositif anti-chute ?

Le principe juridique est défini dans les § 7-10 et/ou le § 87 de l'ordonnance relative à la protection des ouvriers du bâtiment (BauV) et prescrit les dispositions de sécurité générales suivantes :

  • Pour les travaux sur des bâtiments de plus de 3 mètres
  • Pour les postes de travail à partir de 2 mètres
  • Pour les travaux sur des machines à partir de 1 mètre
  • Pour les postes de travail avec des ouvertures murales, des opérations stationnaires, des volées d'escalier, des plateformes et des machines stationnaires à partir de 1 mètre
  • Pour les postes de travail à proximité de surfaces d'eau à partir de 0 mètre
  • Pour les postes de travail destinés à la fabrication de plafonds d'étages ou de parois avec une vue sur le bord de chute à partir de 5 mètres
  • Pour des murs au-dessus de la tête, partant du plafond de l'étage, en vue de la fabrication de façades, de seuils et d'appuis de fenêtre maçonnés au-dessus de 7 mètres

Un acrotère existant fait office de dispositif anti-chute à partir de 1 mètre, pour des fenêtres au-dessus de 85 cm.

 

§ 87. (1) Pour des travaux sur des toits jusqu'à une hauteur de chute de 3 m, les dispositifs anti-chute, délimitations et dispositifs de protection différant du § 7 peuvent être absents dans la mesure où les travaux sont réalisés dans des conditions météorologiques favorables, ainsi que par des employés formés, expérimentés et physiquement aptes. Dans ce cas, il est également possible de se passer de la protection des employés avec un équipement de protection individuelle, sauf pour les travaux en bordure de toit et pour les travaux sur des toitures présentant une inclinaison supérieure à 45°.

Le § 7 al. 2 Z 1 reste inchangé. 

À partir de quelle hauteur ai-je besoin d'un dispositif anti-chute ?

Le principe juridique est défini dans les § 7-10 et/ou le § 87 de l'ordonnance relative à la protection des ouvriers du bâtiment (BauV) et prescrit les dispositions de sécurité générales suivantes :

  • Pour les travaux sur des bâtiments de plus de 3 mètres
  • Pour les postes de travail à partir de 2 mètres
  • Pour les travaux sur des machines à partir de 1 mètre
  • Pour les postes de travail avec des ouvertures murales, des opérations stationnaires, des volées d'escalier, des plateformes et des machines stationnaires à partir de 1 mètre
  • Pour les postes de travail à proximité de surfaces d'eau à partir de 0 mètre
  • Pour les postes de travail destinés à la fabrication de plafonds d'étages ou de parois avec une vue sur le bord de chute à partir de 5 mètres
  • Pour des murs au-dessus de la tête, partant du plafond de l'étage, en vue de la fabrication de façades, de seuils et d'appuis de fenêtre maçonnés au-dessus de 7 mètres

Un acrotère existant fait office de dispositif anti-chute à partir de 1 mètre, pour des fenêtres au-dessus de 85 cm.

 

§ 87. (1) Pour des travaux sur des toits jusqu'à une hauteur de chute de 3 m, les dispositifs anti-chute, délimitations et dispositifs de protection différant du § 7 peuvent être absents dans la mesure où les travaux sont réalisés dans des conditions météorologiques favorables, ainsi que par des employés formés, expérimentés et physiquement aptes. Dans ce cas, il est également possible de se passer de la protection des employés avec un équipement de protection individuelle, sauf pour les travaux en bordure de toit et pour les travaux sur des toitures présentant une inclinaison supérieure à 45°.

Le § 7 al. 2 Z 1 reste inchangé. 

INNOTECH AT / CH / DE

Veuillez adresser votre candidature à :

 

Katja Gielesberger
INNOTECH Arbeitsschutz GmbH
Laizing 10
4656 Kirchham, Autriche

T. +43 7619 22122-173
E. katja.gielesberger@innotech.at

 

 

 

Aucun poste à pourvoir ?

Alors, tentez de nous adresser une candidature spontanée !

Vous n'avez rien à perdre. Dans le meilleur des cas, un nouvel emploi vous attend.

Nous vous aidons !

Recherche de produits détaillée, questions spéciales à propos de la technique et de la planification, besoin d'un devis ou de documents ? Cliquez ici.